Le choix des signes

Pas toujours facile
Le 1er Janvier 1993
Le Logo de Via-Mg productions
 
Le Logo de Via-Mg productions

Sakher Farzat


J
'ai crée Via-Mg Productions le 1 janvier 1993 avec Michel Duponteil et Grégory Bignet, tout d'abord,il fallait trouver un nom, je trouvais que la notion de voie était importante, le mettre en latin et le tour semblait joué mais Via tout seul, c'était un peu court, alors pourquoi pas productions, avec un s car on comptait réaliser plusieurs produits audiovisuels et on avait pas la prétention que notre travail représentait l'alpha et l'oméga de la production audiovisuelle, voilà Via Productions, cela semblait très bien, comme confrères il y avait Imagine Production, Vidéovox, l'imagination et la voix et puis la Voie, le chemin que chacun doit suivre, s'il ne veut pas gaspiller sa vie. Et puis patatras, une entreprise de Paris œuvrant dans le même secteur, existait depuis 1968. Tout était à refaire, pas question de lâcher la Voie, après bien des hésitations, nous sommes tombés d'accord pour adjoindre une ou plusieurs lettres entre Via et Productions : jm, md, jg, ?!? et puis mg ah oui cela sonnait bien Via-Mg Productions, aujourd'hui après plus de 15 ans ce nom existe parce que des gens nous ont fait confiance, ont bien voulu nous faire travailler. Si je devais le refaire, je ne choisirais sûrement pas ce nom mais nous referions une erreur aussi grosse et futile car au final tout cela n'est pas très grave. Via-Mg Productions n'a pour seule couleur, que le talent que l'on peut y mettre.


L
e travail de communication n'était pas terminé, il faillait un logo, un signe, un sigle, enfin quelque chose de visuel. Une camera, beurk, les faisceaux de couleur, encore beurk, tout sauf de l'électronique. A la même époque, je travaillais régulièrement avec Mohamed Darmame, un soir il arrive tout excité, il y avait une expo du peintre syrien Sakher Farzat au conseil général de la Vienne à Poitiers, je devais voir cela tout affaire cessante, il faut dire que nous tentions de réaliser un documentaire sur les rapports complexes entre la civilisation arabe et occidentale avec 732 comme point d'orgue. J'ai visité cette expo et je suis tombé amoureux d'un tableau, je l'ai acheté et il est devenu le logo de Via-Mg Productions. Je suis très fier de ce choix et contrairement au nom, si cela était à refaire,

je  referais exactement pareil. Souvent je pense qu'en filmant, je fais parti de cette grande famille des manieurs, tripoteurs, voleurs et cueilleurs d'images qui depuis toujours voient des choses magiques dans les images fixes ou en mouvement.


J
e n'ai jamais revu Farzat après qu'il m'ait remis son tableau en main propre dans un bar de Poitiers. j'ai appris par hasard qu'il était mort en 2007 dans un petit village du Poitou, Chaque jour je regarde son tableau en commençant une nouvelle journée.

Joël Gorin