Le temps des cerises

Lisea n'est pas un poème
Le temps des cerises
Réclame phénix
 
Réclame phénix

J'ai toujours adoré les cerises, c'est un fruit miraculeux, il est rouge et pourtant c'est permis; les boules rouges dans les arbres, c'est noël au printemps.
Très peu de fruits prennent aussi bien la lumière. La cerise ne tombe pas, elle meurt debout, comme la vieille garde. Il faut aller la chercher dans le haut des branches; avec le vent, c'est une expérience maritime dans les plaines du Haut Poitou. Le vent remue les branches comme une brise les voiles d'un navire.
Mon père a un seul cerisier, il a grandi en même temps que moi, aujourd'hui, c'est un arbre magnifique qui donne une quantité incroyable de fruits : une corne d'abondance. Mais petit, c'était bien différent, entre le gel tardif qui brulait les fleurs, les prédateurs et ma faim immense, la frustation etait de mise. Alors inexorablement je partais en chasse sur les terres voisines.
Cet arbre est enraciné sur le passage de la LGV Paris-Bordeaux, il va être détruit.
Fin de l'histoire, pas tout à fait, j'ai été retenu pour filmer pendant tout le temps des travaux, les différentes étapes de la construction de cette ligne. Je filmerai peut être sa destruction, il m'arrive de penser que je fais parfois un drôle de métier.

Joël Gorin